Inspiration pour se déconfiner sereinement

A l’heure des sorties “déconfinées” dans les parcs et sur les plages, la tentation est grande de se laisser porter par cette liberté retrouvée et d’en oublier les nouvelles pratiques vertueuses du confinement. Alors pour mieux se préparer à la vie qui redémarre et aux rythmes endiablés des jours à venir, Atlantic Santé vous dévoile aujourd’hui 10 enseignements et bonnes pratiques pour mieux construire et vivre ensemble dans le "monde d’après"… ou plutôt dans notre monde « ici et maintenant » !

1. Un déconfinement progressif, serein et énergisant

Pour vous accompagner dans la sortie du confinement et revenir progressivement à une vie « normale », Atlantic Santé a organisé un webinar énergisant le 8 mai dernier. En 30 minutes, découvrez ou redécouvrez les conseils de Françoise Bossuet, Caroline Nobilé et Florence Sandis, nos 3 coachs professionnelles pour :

  • Capitaliser sur les enseignements du confinement et du télétravail

  • Vous projeter en confiance vers l'avenir, individuellement et avec vos équipes

  • Accueillir vos émotions et les dissoudre dans l'action !

Nous adaptons ce dispositif innovant à vos besoins en développant avec vous et avec notre réseau d’experts des webinars sur-mesure, que nous pouvons mutualiser avec nos clients et partenaires.

Contactez-nous !

Le REPLAY de ce premier webinar gratuit est visionnable en cliquant :

2. Le port du masque pour protéger notre entourage

Les masques sont fortement conseillés en complément des gestes barrières et des règles de distanciation physique, y compris pour les personnes saines car elles peuvent être porteuses du virus mais asymptomatiques. Il convient donc de protéger les personnes qui vous entourent. Voici quelques rappels de règles simples : 


•    Si vous optez pour un masque en tissu :
     1.    Choisir un masque qui respecte les normes AFNOR
     2.    Changer de masque toutes les 4h. 
     3.    Stocker le masque usagé dans un contenant spécifique avant de le laver en machine (un sac plastique par exemple).
     4.    Se laver les mains avant et après le changement de masque et ne pas se toucher le visage (notamment pendant les sorties).
     5.    Laver le masque en machine dans un cycle à 60°C pendant au moins 30 minutes. Attention : l’eau bouillante ou la vapeur d’eau ne sont pas suffisamment efficaces et risquent d’endommager le tissu qui perdrait ses propriétés filtrantes.
     6.    Sécher le masque dans les deux heures qui suivent le lavage, au sèche-linge ou au sèche-cheveux.
     7.    Jeter le masque s’il est abîmé, ou s’il a atteint sa limite d’utilisation (entre 10 et 30 utilisations selon le fabricant). 

•    Si vous optez pour un masque jetable, par définition :
1.    Jetez-le après 4 heures d’utilisation, dans une poubelle.
2.    Evitez de porter vos mains au visage.

 

Pour toute question sur les masques, consultez la FAQ de l’AFNOR

3. Osons de nouveaux moyens de transport

Le retour au bureau rime souvent avec la nécessité de se déplacer en utilisant les transports en commun. Malgré la mise en place des gestes barrières pour assurer la sécurité des usagers, un climat d’anxiété s'installe. Et si nous profitions des beaux jours pour tester et adopter des nouveaux modes de transport ? 
Osez marcher, 30 minutes le matin et 30 minutes le soir, de quoi profiter du soleil (pour faire le plein en Vitamines D) et faire un peu d’exercice physique, et ainsi préserver votre santé ! Si votre domicile se trouve éloigné de votre lieu de travail, optez pour le vélo ! Avec les primes pour l’achat ou la réparation d’une bicyclette et les nouvelles pistes cyclables temporaires qui fleurissent en ville, c’est l'occasion idéale pour adopter le vélo et inciter les villes à construire des espaces urbains plus “vélo friendly”.
(1)

 

4. L’alimentation comme base de notre bien-être

5. Un instant pour prendre soin de soi

Le confinement a été l’occasion pour beaucoup d’entre nous de redécouvrir les gestes d’hygiène, de beauté et de bien-être du quotidien : prendre soin de ses cheveux, de sa peau et de soi quelques minutes par jour avec les bons produits. Choisir la bonne crème hydratante pour les mains, espacer les shampoings pour éviter d'agresser le cuir chevelu et se laver les mains régulièrement : en rentrant chez soi, avant de passer à table, avant et après être allé aux toilettes… Sans oublier de prendre soin des objets du quotidien : pensez à nettoyer régulièrement les poignées de portes et votre téléphone, véritables nids à bactéries.

Le confinement a bousculé nos habitudes alimentaires : selon KANTAR 33% des ménages ont passé plus de temps à cuisiner des repas. Voici quatre nouvelles habitudes à conserver dans le futur :
●    La planification des repas via des semainiers : une occasion d’équilibrer les menus sur la semaine et d’éviter le gaspillage. 
●    La pénurie de farine dans les supermarchés a été un bon indicateur des retrouvailles entre la cuisine et les consommateurs : pâtisser permet de passer de bons moments en famille derrière les fourneaux, et c’est une activité 100% relaxation (ou presque !).
●    Les repas pris à la maison ont structuré nos journées. Préparer les repas ensemble, se retrouver matin, midi et soir autour de la même table ont constitué de vrais moments de convivialité et de partage.
●    Enfin la crise du Covid-19 a généré de nouveaux réflexes santé comme le choix des aliments à privilégier pour le moral ou pour booster nos défenses immunitaires. 

6. On varie les activités « extra-scolaires » !

Cuisine, broderie, peinture, lecture ou sport… tout est bon pour sortir la tête des écrans et occuper le temps « libéré » par l’absence de sorties. Diversifier ses activités permet de développer un panel large de compétences : création, imagination ou rigueur… Des instants d’apprentissage et de relaxation à conserver et à concilier avec des moments de pause pour apprendre à ne rien faire, activité vitale pour notre santé selon plusieurs neurologues.

Le numérique a permis de conserver le lien social pendant le confinement, il a rendu possible la proximité “éloignée” et des moments conviviaux entre amis avec les fameux “apéros Skype”. Continuons à prendre des nouvelles de nos proches, surtout s’ils sont isolés (à l’hôpital, en Ehpad ou en maison de retraite notamment) jusqu’à ce qu’il soit de nouveau possible de passer de vrais moments autour d’un verre en toute sécurité. On continue aussi les services rendus entre voisins ou au sein de la famille, les courses pour les uns et les autres, le dépôt à La Poste du courrier des grands parents… autant de lien social à renforcer et à célébrer lors de la prochaine Fête des Voisins en… 2021. 

7. La solidarité et le social, les piliers du confinement à conserver

8. Consommons bio et local

9. Continuer de s’améliorer

Le confinement a modifié probablement de manière durable la façon dont nous faisons nos courses. L’e-commerce et les petites surfaces de proximité ont particulièrement dépanné les Français pendant cette période où nous ne pouvions pas trop nous éloigner de notre domicile. Par ailleurs, l'engouement pour le bio s’est confirmé, avec une croissance des ventes jusqu’à 23 points supérieure à celle des produits conventionnels. 19% des consommateurs français ont acheté des produits d'épicerie en ligne pour la première fois en raison de la pandémie et un peu moins d’un tiers déclarent vouloir développer leurs achats en ligne à l'avenir. De nombreuses études ont été lancées pour tenter de prédire les comportements qui perdureront : les produits locaux garderaient une place importante dans les paniers, le drive continuerait de percer ainsi que le commerce de proximité. (2)

10. Merci la crise

David Garbous, Olivier Dauvers et  Philippe Goetzmann ont lancé la démarche “Merci la crise !” dont l’objectif est de mettre en avant des initiatives vertueuses de marques et d’entreprises, qu’il serait pertinent de continuer à faire vivre dans le futur. De nombreuses initiatives ont été identifiées et l’appel à contribution est lancé pour faire fuser les idées et conserver les bonnes pratiques.

La crise du Covid-19 a rétabli la confiance entre l’industrie agroalimentaire et les consommateurs, en assurant une disponibilité d’aliments de qualité pendant toute la durée du confinement. Confiance retrouvée et à conserver pour les marques, en continuant les prises d’engagement par exemple pour la filière animale. Selon le benchmark du rapport 2019 sur le bien-être animal (BEA) et en particulier les animaux de la ferme, sur les 150 entreprises interrogées, 65 déclarent travailler sur une amélioration de leurs pratiques. Même si leurs engagements restent limités pour bon nombre d’entre elles, cela montre que la notion de BEA devient de plus en plus importante au sein des élevages.

Post Céline-01.jpg

Entretien N°2 :

Guillaume Garot : Lutte contre le gaspillage alimentaire

Entretien N°1 : Céline Laisney :

« Nouvelles alternatives food : légumineuses, protéines végétales, algues, insectes »

      ACTU

L’équipe d’Atlantic santé, en collaboration avec Nutrimarketing, organise le programme et les conférences de l’AlternativeFoodForum du Salon International de l’alimentation (SIAL), qui se tiendra à Paris en octobre 2020.

En cette période inédite de crise sanitaire due au Covid-19, Atlantic Santé souhaite connaître l’impact de cette dernière sur les prévisions faites lors du premier #AlternativeFoodForum, qui a eu lieu au SIAL Paris, en octobre 2018.

Quelles seront les répercussions à court, moyen et long terme de cette pandémie ? Des changements majeurs sur nos rapports à l’alimentation (qualité, variété, provenance, distribution, etc.) au regard des prévisions de 2018 sont-ils à prévoir ? Notre série d’interviews d’experts permet de lever le voile sur ce sujet.

#AlternativeFoodForum #COVID-19

Deux ans après… Quid des prévisions ?

Entretien N°3 :

Marie Pierre-Membrives : Du FastFood au FastGood

Post Guillaume Garot-01.jpg
Post Marie-Pierre MEMBRIVES-01.jpg

SOURCES :


(1) - Partie 3
https://metropole.rennes.fr/covid19-des-amenagements-transitoires-pour-encourager-la-pratique-du-velo

http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/deconfinement-decouvrez-la-carte-des-pistes-cyclables-temporaires-dans-le-grand-paris-04-05-2020-8310639.php

https://www.sortiraparis.com/loisirs/sport/guides/216483-deconfinement-le-velo-prime-a-lachat-pistes-cyclables-provisoires-conseils-et-vo

(2) - Partie 8

https://www.lsa-conso.fr/ces-changements-de-consommation-aprevoir-apres-le-11-mai-etudes,347164https://www.lsa-conso.fr/consommation-que-va-t-il-se-passer-apres-leconfinementhttps://www.lineaires.com/la-distribution/covid-19-le-bio-toujours-plusdynamique-que-le-conventionnelhttps://www.lineaires.com/la-distribution/quelles-lecons-pour-le-commerceapres-trois-semaines-de-confinementhttps://www.ecommercemag.fr/Thematique/data-room-1223/Breves/Les-nouveaux-comportements-achats-numeriques-Fran-ais-adoptes-pendant-pandemie-349613.htm

Ce site est la propriété d'Atlantic Santé, SRL au capital de 50 000,00 €, 13 rue des Ruisseaux, Laval, 53000. Création : alicecatdesigner - Maintenance : contact@atlanticsante.fr  Site Hébergé sur wix.com