Laval Virtual Days : la prochaine édition consacrée à la Food



Laval Virtual, en collaboration avec Evidence Santé, agence de conseils et communication scientifique, organise les Laval Virtual Days Food, jeudi 22 octobre prochain. L’événement fait la part belle à la Réalité Virtuelle et aux applications dédiées à l’alimentation et à l’agroalimentaire. Quel rôle la réalité virtuelle peut-elle avoir dans l'approche nutritionnelle ? Quels moyens originaux existent pour sensibiliser les gens à la nutrition ? Réponses avec Nathalie Hutter-Lardeau, CEO d’Atlantic Santé, et Laurent Chrétien, directeur de Laval Virtual.

Aujourd’hui, la Food est au cœur des sujets de société. Et nombre de projets fleurissent afin d'informer et de guider au mieux les consommateurs dans leurs achats. La réalité virtuelle leur permet de bénéficier de plus de transparence sur l’origine, la composition et la fabrication des produits, grâce à la visite virtuelle d’industries agroalimentaires par exemple. Dans le même temps, elle est un appui précieux pour le monde industriel, en termes de formation, de l’amélioration de l’ergonomie des postes de travail, etc. C'est pourquoi, de nombreux outils se développent sur le marché notamment des applications spécialisées en industrie agroalimentaire et en accompagnement nutritionnel.

La réalité virtuelle participe à la transparence dans l’alimentation

« Les Laval Virtual Days existent depuis 2015, on en organise en moyenne 5 ou 6 par an, explique Laurent Chrétien, directeur de Laval Virtual. Ils sont consacrés à un secteur d’activité ou un métier particulier. » Prochaine édition : jeudi 22 octobre prochain. Elle sera consacrée aux domaines de la food et de l’agrifood.

Au programme : Nathalie Hutter-Lardeau, CEO d’Atlantic Santé et nutritionniste, interviendra sur le thème « La Réalité Virtuelle : outil de transparence et d'éducation nutritionnelle face à un consommateur de plus en plus exigeant en matière d'alimentation ». Très tôt, l’experte en nutrition a mesuré l’importance de ces nouvelles technologies. Son agence est d’ailleurs à l’interface entre les consommateurs, les distributeurs et les industriels pour les accompagner et les sensibiliser au mieux sur les questions de nutrition. Forte d’une équipe pluridisciplinaire, elle s’appuie également sur un réseau d’experts internationaux en nutrition et en santé. Il y a 10 ans, le Virtual Market était lancé lors du SIAL 2010. Un projet innovant d’achat en ligne consacré aux produits alimentaires. L’agence en était le précurseur en partenariat avec Laval Virtual, et en collaboration avec Mariella Reyes, alors étudiante à Laval en master sur la réalité virtuelle. L’objectif était alors de booster le rapport entre les consommateurs et l’acte d’achat. Mais aussi de faciliter les choix du consommateur dans sa sélection de produits grâce à une information absolue. Un concept se démarquant alors par sa praticité et par la possibilité de bénéficier d’un suivi personnalisé avec un spécialiste en nutrition.

Les applications agroalimentaires plébiscitées

Depuis, de nombreuses applications industrielles existent (conception, production, tests ergonomiques de produits par des chefs...) D’autres sont spécialisés dans la conception de fermes, de bâtiments, de lignes de traites pour que les fermières et fermiers soient dans de bonnes conditions de travail, etc. Pour Laurent Chrétien, bien qu’il existe des applications dans plusieurs domaines, le marché le plus porteur est celui de la formation. « Elle s’est développée sur certains métiers techniques de l’agroalimentaire : fabrication, apprentissage techniques…, souligne le directeur de Laval Virtual. Dans le contexte actuel de crise sanitaire, de nombreuses entreprises s’interrogent sur l’utilisation des équipements, des espaces de réunions, des salles de conférences, et aussi sur tout ce qui concerne l’événementiel. Grâce à des reportages ou des films 360 degrés, il est possible de découvrir la façon dont sont équipées les usines ou les fermes. C’est un atout pour la communication événementielle. »

Du contenu de l’assiette à l’expérience que l’on peut vivre en tant que convive… la réalité virtuelle présente d’autres possibilités. « Dans certains restaurants, des projecteurs sont installés au-dessus des tables. Grâce à la réalité augmentée, des projections se font dans l’assiette en animation 3D, c’est rigolo, cela permet de faire patienter de manière gourmande le client. C’est de la réalité augmentée productive. Autre exemple : au restaurant, grâce aux ultra-violets, le client est en immersion dans une salle, équipée d’écrans, grâce auxquels le décor et le son changent en fonction des plats choisis. »

Laval Virtual Days Food : un événement en ligne gratuit. Pour s’inscrire : https://info.laval-virtual.com/laval-virtual-days/food


72 vues

Ce site est la propriété d'Atlantic Santé, SRL au capital de 50 000,00 €, 13 rue des Ruisseaux, Laval, 53000. Création : alicecatdesigner - Maintenance : contact@atlanticsante.fr  Site Hébergé sur wix.com